views 13

C'est une plaisanterie,ou du moins je le croyais.C'est une taquineriequi te faisait murmurerjuste quand je t'embrassais:"Au plaisir , au plaisir",au plaisir de l'heure prochaineoù, nous retrouvant sans chaîne,sans regret,sans souvenir,on se quittera sans peine,au plaisir.C'est un adieu populaire,on le dit sans réfléchir.Toi, sans souci de me plaire,tu disais dans un sourire,quand il te fallait partir :"Au plaisir, au plaisir."Tout au long des mois qui passenttu es devenu sérieux.Ne voyant pas la menacede cet ironique adieu,je pensais: "Il m'aime mieux",au plaisir , au plaisir.De la fin de notre histoirece fut lui qui décida.D'un sourire méritoireje sus cacher mon émoi.Pourtant je ne pleurais pas.Au plaisir, au plaisir ,au, plaisir de l'heure prochaineoù, nous retrouvant sans chaîne,sans regret,sans souvenir,on se quittera sans peine,au plaisir.

Submit Translation Add to playlist Size Tab Print Correct