views 56

Ma jeunesse fout l'camp

Bontempelli Guy


Ma jeunesse fout l'camp tout au long d'un poèmeEt d'une rime à l'autre, elle va, bras ballants,Ma jeunesse fout l'camp à la morte fontaineEt les coupeurs d'osier moissonnent mes vingt ans.Nous n'irons plus au bois, la chanson du poète,Le refrain de deux sous, les vers de mirlitonQu'on chantait en rêvant aux filles de la fête,Jen oublie jusqu'au nom {x2}Nous n'irons plus au bois, ma tendre violette,La pluie tombe aujourd'hui qui efface nos pas.Les enfants ont pourtant des chansons plein la tête,Mais je ne les sais pas {x2}Ma jeunesse fout l'camp sur un air de guitare,Elle sort de moi-même, en silence, à pas lents,Ma jeunesse fou l'camp ; elle a rompu l'amarre,Elle a dans ses cheveux, les fleurs de mes vingt ans.Nous n'irons plus au bois, voici venir l'automne,J'attendrai le printemps en effeuillant l'ennui ;Il ne reviendra plus et si mon cœur frissonne,C'est que descend la nuit {x2}Nous n'irons plus au bois, nous n'irons plus ensemble,Ma jeunesse fout l'camp au rythme de tes pas,Si tu savais pourtant, comme elle te ressemble,Mais tu ne le sais pas {x2}

Submit Translation Add to playlist Size Tab Print Correct