J'avais ma claque de ces drôlessesQui se tortillent avec tendresseQui disent : lève mes jupes chériEt tu verras MontargisJe cherchais une jolie brunetteNi trop menue ni trop replettePas le genre fille de labourQui a des mollets Paris-Strasbourg{Refrain:}Souviens-toi mon petit amourCe fut le jour le plus courtQuand j'ai connu mon AgatheMa jolie petite tomateJ'avais le cœur pardessus têteEt les pieds en bouquet de violetteBien qu'elle fut légèrement fluetteElle n'avait rien d'une allumetteComme celles qui prennent un bain de piedDans une pompe à bicyclette{au Refrain}Ce jour-là avec AgatheOn s'était fait des gragrattesElle m'a dit : eh ben minceT'as l'air drôlement chaud de la pinceC'est à cet instant minoucheQue t'as perdu ton gobe-moucheTu disais le cœur fenduMais pourquoi ai-je tant attendu{au Refrain}Elle avait pour ce jour de fêteMis des lampions dans ses mirettesMoi qui suis musicienJ'ai joué jusqu'au matinDe l'accord éon sur ses hanchesDe l'harmonica sur ses dents blanchesElle m'a dit les yeux au cielTu peux attaquer Pleyel{au Refrain}

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct