La venue au monde, c'est un vrai char.'y a de périodes pour les veinardsPuis d'autres où ne naissent que des cloches.Tac tacatactac - tsoin tsoin.Tatave, c'est là qu'il s'est trouvé.Il a tiré, tiréA la loterie de l'existenceLa série des ceu'ze qu'ont pas de chance,Des pas beaux gosses et des paumés,Des ceu'ze qui bectent à la cuisine,Qui marchent à côté de leurs bottinesEt qui doivent jamais la ramener.Tatave ! Tatave !Il était pas gâté !Dans ces cas-là, sans hésiter,La raison commande de chercher,Sans tarder une consolation.Tac tacatactac - tsoin tsoin.Tatave, dans le piège, il est tombé.Il a tiré, tiréAu jeu de l'amour, une mauvaise brème,Un de ces lots qui disent "comme on s'aime"Juste à la veille de vous doubler,De ces filles ardentes et si bellesQue rien semble assez beau pour ellesTant on craint de les voir se tirer.Tatave ! Tatave !Cette môme, elle t'a quimpée !Dès qu'il eût connu cette souris,Tatave alla chercher le grisbyIndispensable pour la gâter.Tac tacatactac - tsoin tsoin.Tatave, à ce truc-là, s'est mouillé.Il a tiré, tiréSur l'employé qui faisait de la rebiffe,Tiré sur deux mecs de la renifleQui surgissaient, enfouraillés,Pas pressés de mourir, les perdreauxA cette pomme, ont pas fait de cadeau.Tatave su' l'tas il est tombé.Tatave ! Tatave ! Tatave, il t'a repassé !...Tatave ! Tatave ! Le jeu était truqué...Pauvre Tatave.

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct