La nuit comme une toile
Suspendue s'effondre
Et j'entends en moi
Des rugissements
Et je me débats

Je me débats
Contre les ombres
Qui nous transpercent
De part en part
Les houles de la mer
Sont une armure

Nous protégeant
Lorsque le jour s'étrangle
Tant d'armes
Tant de lames glaciales
Pour affronter les fauves
En nous grondant

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct