Depuis quequ'temps, c'est une marotte
Dans toutes les boîtes de nuit
Dans tous les endroits chics où l'on tangotte
On n'parle que de lui
Du Moulin Rouge à l'Abbaye
Quand il danse n'importe où
Les hommes pâlissent de jalousie
Devant son succès fou
Et toutes les femmes, les yeux mi-clos
S'écrient : "Dieu qu'il est beau !"

{Refrain}
C'est Séraphin
La coqueluche de tous les dancingues
C'est Séraphin
Le bourreau de coeurs en smokingue
C'est Séraphin
Qui dégotte les Américains
C'est Séraphin
Le plus chic des danseurs mondains

Il fait l'béguin des brunes, des blondes
C'est fou, les femmes qu'il a
Dans son lit, tous les soirs, il refuse du monde
Tout comme au cinéma
Il a séduit sa boulangère
Les trois filles du facteur
Même en parlant de lui, la fruitière
M'a dit : "Y a pas d'erreur,
Le seul homme qui fasse augmenter
Les naissances dans le quartier..."

{au Refrain}

Il est dev'nu plus populaire
Que Charlot ou Carpentier
Sitôt qu'on parle de lui, y a rien à faire
Ca donne envie de danser
T'nez, sur l'boulevard la semaine passée
Y avait un attroupement
Les gens regardaient sur la chaussée
Croyant qu'c'était Millerand
Mais en esquissant une polka
Un agent expliqua...

{au Refrain}

Tout dernièrement, sans crier gare
Séraphin s'est marié
Avec une femme très riche qui l'accapare
Et ne le laisse plus danser
Mais souvent, dans son domicile
La nuit, lorsque tout dort
On voit une ombre qui s'faufille
Le long des corridors
En tenant, pour faire moins de potin
Ses bottines à la main

{Refrain}
C'est Séraphin
Qui se trotte en douce au dancingue
C'est Séraphin
En chaussettes de soie et smokingue
C'est Séraphin
Qui r'met bien vite ses escarpins
C'est Séraphin
Qui fox-trotte jusqu'au matin !

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct