views 64

L'enfant assis attend la pluie

Daniel Balavoine


La braise cachée de cendre est en vieComme la fleurÉblouieTimidement sort de l'ortieL'horizon se déplieEn ouvrant son toitLe ciel enfante un soleil qui tireLa mémoire de l'oubliEt les yeux grands ouvertsDélivrés de la nuitJe sais que quelque partUn enfant assisAttend la pluieL'enfant séché sur le sol d'ErythréeLes traits tirésTire un traitSur cette terre aride et ridéeDont il a héritéEn refermant son toitLe ciel enterre un soleil qui meurtMais la mémoire survitEt les yeux grands ouvertsPrisonniers de la nuitIl me reste l'imageDe ce corps meurtriQui pousse un criEntend ce criEntend ce criSon lit de poussière a besoin de pluieFleuve de pierreDe ces yeux lunairesSes larmes sèches n'ont pas de prixTombe la pluieEntend ce criEntend ce criSon lit de poussière a besoin de pluieFleuve de pierreDe ces yeux lunairesSes larmes sèches n'ont pas de prixTombe la pluie

Submit Translation Add to playlist Size Tab Print Correct