Fifi l'oiseauSur son épaule siffle un air de tangoEt s'il s'envoleVers Buenos Aires en passant par RioPrends-lui la mainLigne de cœur ça mène droit à la fêtePasse la merAu carnaval des fous il n'y a pas d'hiverElle tend les mainsElle fait farouche un peu mais tu te retiensA chaque doigtElle a des bagues qui brillent tant que tu t'y voisElle vient s'asseoirSi près de toi que tu respires sa voixEt l'acajouDe ta guitare fait moins rouge que ta jouePrès de la lampeElle a des perles et des diamants dans ses yeuxElle dit j'ai froidComme un enfant tu la protèges et tu croisQu'en la touchantDu bout des doigts tu la réchaufferasTu ne sais pasQue c'est seulement qu'elle a besoin de toiM. SoleilA fait merveille quand il a bruni sa peauSi tu l'embrassesOn pourra presque y voir la marque des motsMais tu ne dis rienElle mord ses lèvres et tu caresses le chienQuand elle soupireTu t'imagines qu'elle va s'endormirFifi l'oiseauSur son épaule siffle un air de tangoEt s'il s'envoleVers Buenos Aires en passant par RioPrends-lui la mainLigne de cœur ça mène droit à la fêtePasse la merAu carnaval des fous il n'y a pas d'hiver

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct