Jimmy Dean me dégoûte,Avec sa gueule d'ange qui ne vieillit pasEt son manteau jamais démodé.C'est trop facile de mourir jeuneEt laisser tous les autres s'effondrer,Ride par ride.Marilyn, Marilyn, toujours et encore MarilynEt ses seins tendus sous la soieEt toutes nos femmes qui prennent du poidsEt nos enfants qui font la loi, et nous creusent les rides.Ça prend du temps à s'habituer à tout ce tempsOù passe si lentement,Mais on finit par s'y faire et finalement, tant pis pour lesrides.Elvis, King, c'était le roi de quoi ?Etoile qui file, qui se défile,Il faut les voir, nos héros bedonnantsQui n'ont pas la sagesse de mourir quand il est encore temps,Qui se traînent dans la poussière d'étoile jusqu'au soleilcouchant.Ça prend du temps à s'habituer à tout ce tempsOù passe si lentement.Ça prendra du temps à s'habituer à tout ce temps,Mais le temps,C'est maintenant, et tant pis pour les rides.

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct