Des pieds et des mains

Lemay Lynda


J'ai bien fait des pieds et des mainsPour éviter qu'au petit matinSans exception depuis des moisTu ne te lèves de ce pied-làC'matin, c'est un pied dans la boucheEt c'est les deux mains dans les couchesQue j't'ai vu mettre le pied dehors...Pendant des heures, j'ai fait l'pied d'grueAvec mon cœur gros sur la mainEt de pied ferme j'ai attenduQue tu reviennes, mais en vainCe soir, au pied de l'escalier,Je n'ai vu venir que la brunanteC'est dur de monter me coucherSans te tenir la main couranteCette main que tu t'es faite sur moiMets-la au cul d'qui tu voudrasMaintenant, ton pied, qu'tu l'prennes ou pasJ'm'en lave les mainsMême celle des deux que t'as demandéeComme un gentleman à mon pèreJe m'en vais me la savonnerJusqu'à m'libérer l'annulaireFaut qu'j'prenne mon courage à deux mainsEt que j'retombe sur mes piedsPuisque c'est clair qu't'as levé les tiensEt qu'tu t'les es pris quelque partT'as sûrement sauté à pieds jointsDans le premier lit d'occasionEt tu as sûrement bien en main la situationTon piédestal a basculéEt tu t'en sors avec rienOui c'est à moi qu'ça casse les piedsA moi que ça fait du chagrinD'imaginer la cendrillonQui a trouvé chaussure à son piedEn choisissant comme chaussonL'homme de seconde main que tu es...J'mettrais bien ma main au feuQu'tu mets déjà la tienne aux fessesEt au reste du corps pulpeux de ta princesseCette main dans laquelle je mangeaisJusqu'à c'matin avant qu'tu partesAlors qu'à tes pieds je dansaisSur je n'sais plus quel pied de guerreJe donnerais ma main à couperQu'ta main de maître a pris maîtresseUne qui t'offre au pied levé un pied à terreUne aux mains douces qui te faitUn impeccable nœud d'cravatePendant qu'les mains sous l'robinetMoi je m'libère... l'annulaire !

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct