Les côtes des autres semblent tellement hautes
Si l'soleil se couche avant qu'tu y aboutisses
Mais tu peux passer une vie à coups d'sacrifices
En d'dans d'toé à apprendre par tes fautes

À l'école, tu pouvais pas en faire
Sauf celles dans les cahiers qu't'allais fermer
Mais les vrais gaffes pendant les récrés
Y servaient ... à t'mettre de côté

T'as grandi avec tes grands yeux
Pis tes grandes oreilles à l'écoute des vieilles pies
Des vieux qui sont souvent trop p'tits
Qui parlent fort, qui écoutent faible

T'as répondu aux attentes d'la famille
De mon onc' aux questions annuelles
Tes réponses pour t'peter les bretelles
Qui t'évitaient… de t'faire mettre de côté

Chie su'é autres sans t'faire poigner
En autant qu'tu puisses gagner
Les exceptions "c'est faite" pour s'démarquer
Quand un homme éch'lonne souvent écope l'humanité

L'humanité même si tu l'oublies
Tu la séduis à grands coups d'mercis
Quand j'te r'garde moé j'voé une pomme
Pis j'ai peur de m'rendre jusqu'au coeur

Ton coeur épuisé par les côtes
Que t'as déboulées pour pas perdre la face
Au lieu d'escalader les plus hauts lieux
En d'dans d'toé
En d'sous d'tes côtes
Pas au yeux des autres
Au d'sus d'tes fautes ...

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct