Pour l'amour qu'il nous reste

Raymond Francine


TempsDans le lit défaitdes rivières fatiguées.TempsDans le ciel muetcomme un grand glacier...Quelle chanson,quelle saisoncalmera la pluiesur la terre brûlée?Je ne sais pas;le temps seul souffleraau-delà des tranchéesque l'on creuse en silence.Le vent se lèvecomme dans un mauvais rêve.La terre crève et soulèvedes rivières de sang!TempsDans les villes glacéesde la misère cachée.Tempsdans les rues vidéescomme des forêts tombées...Quelle chanson,quelle saisoncalmera la pluiesur la ville oubliée?Je ne sais pas;le temps seul souffleraau-delà des tranchéesque l'on creuse en silence!Le vent se lèvecomme dans un mauvais rêve.La terre crève et soulèvedes rivières de sang!TempsPour l'amour qu'il nous reste!TempsDans le lit défaitdes rivières fatiguées.TempsDans le ciel muetcomme un grand glacier.Il faudrait beaucoupd'amour et de tempspour endormir la mortqui nous guette au tournant!Le vent se lève;comme dans un mauvais rêvela terre crève et soulèvedes rivières de sang!TempsPour l'amour qu'il nous reste.Temps, temps!Pour l'amour qu'il nous reste.TempsPour l'amour qu'il nous reste.Temps, temps!Pour l'amour qu'il nous reste.

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct