J' lève mon verre

Shurik'n


Ouais, J'lève mon verre
A ceux qui croient plus en rien
A ceux qui chaque matin
S'étirent dans le brouillard
Et piquent du nez dans un café noir
A ces aubes rouges rubis
A ces derniers levers de soleil sans prix
A ces femmes qui au réveil ne sentent rien sous leurs mains
Ces mômes armés de fusils en treillis qui ne pensent pas à demain
J'lève mon verre
A ceux qui dorment sous des taules par ci par là et
A tous ces morts de luxe qui pourrissent dans des villas
J'lève mon verre
A la naissance d'un gosse qui remplit une fosse
A ces crosses, qui servent souvent de hochets
Ceux qui endossent, la connerie de l'autre
Et se vautrent sans rechigner
Comme un pigeon résigné
Pleurant qu'il ne l'a pas fait exprès
A ces pères qui se crèvent le cul
Pour que leur fils deale du shit
Et ceux, qui ne voient pas leur francs
Violer les vierges veines de leur fille
A toutes ces villes fantôme tachées de corbeaux
Oeuvre d'un traité hors-norme
Allez, J'lève mon verre à l'homme


{Refrain: x7}
J'lève mon verre à l'homme

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct