Visions moites et brûlantesDe visiteurs ailésCherchant leur masse manquanteDans le cimetière des fées,Gisement néolithiqueD'émotions nucléairesDans l'art cytoplasmiqueDe ta queue linéaire,Terrien terrien,Terrien t'es rien,Terrien terrien,T'es vraiment rien.Voyage initiatiqueÀ travers les égoutsDes écrans cathodiquesÉclatés dans la boue,Sédiments d'émissionsSpeakerines hallucinéesReniflant leur leçonSur l'inutilité,Terrien, terrien,Terrien, t'es rien,Terrien, terrien,T'es vraiment rien.Odieux tes dieux idiotsSe meurent d'insolationDerrière les sacs de sableOù tu tires tes neutrons,Bouffées indélébilesVapeurs de belladoneQui soufflent dans les filsVrillés de tes neurones,Terrien, terrien, t'es rien.Tes dresseurs d'hippocampesEt de protozoairesSe déchirent et se vampentDans le froid du désertPendant qu'une reine livideAu crépuscule barbareDanse un sabbat torrideDans le dernier topless bar.Terrien, terrien,Terrien, t'es rien,Terrien, terrien,T'es vraiment rien.Frissons dans les vertèbres,Montée d'adrénaline,Les forces des ténèbresEnvahissent tes enzymesEt t'attends ta mi-temps,Mité par tes tranxènesEn matant tes mutantsSur la base aérienne.Terrien, terrien, t'es rien.Visions moites et brûlantesDe visiteurs ailésCherchant leur masse manquanteDans le cimetière des fées,Gisement néolithiqueD'émotions nucléairesDans l'art cytoplasmiqueDe ta queue linéaire,Terrien, terrien,Terrien, t'es rien,Terrien, terrien,T'es vraiment rien.

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct