J'étais un grand bateau descendant la GaronneFarci de contrebande et bourré d'EspagnolsLes gens qui regardaient saluaient la MadoneQue j'avais attachée en poupe et par le colUn jour je m'en irai très loin en AmériqueDonner des tonnes d'or aux nègres du cotonJe serai le bateau pensant et prophétiqueEt Bordeaux croulera sous mes vastes pontons.Qu'il est loin le chemin d'AmériqueQu'il est long le chemin de l'amourLe bonheur ça vient toujours après la peineT'en fais pas mon ami j'reviendraiPuisque les voyages forment la jeunesseT'en fais pas mon ami j'vieilliraiRassasié d'or ancien ployant sous les tropiquesUn jour m'en reviendrai les voiles en avantPorteur de blés nouveaux avec mes coups de triquesTout seul mieux qu'un marin je violerai le ventHarnaché d'Espagnols remontant la GaronneJe rentrerai chez nous éclatant de lueursLes gens s'écarteront saluant la MadoneEn poupe par le col et d'une autre couleurQu'il est doux le chemin de l'EspagneQu'il est doux le chemin du retourLe bonheur ça vient toujours après la peineT'en fais pas mon ami j'reviendraiPuisque les voyages forment la jeunesseJ'te dirai mon ami A mon tourA mon tour...

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct