views 151

Le grand café

Charles Trénet


Au Grand Café, vous êtes entré par hasardTout ébloui par les lumières du boul'vardBien installé devant la grande tableVous avez bu, quelle soif indomptableDe beaux visages fardés vous disaient bonsoirEt la caissière se levait pour mieux vous voirVous étiez beau vous étiez bien coifféVous avez fait beaucoup d'effetBeaucoup d'effet au Grand CaféComme on croyait que vous étiez voyageurVous avez dit des histoires d'un ton blagueurBien installé devant la grande tableOn écoutait cet homme intarissableTous les garçons jonglaient avec Paris-SoirEt la caissière pleurait au fond d'son tiroirElle vous aimait, elle les aurait griffésTous ces gueulards, ces assoiffésCes assoiffés du Grand CaféPar terre on avait mis d'la sciure de boisPour qu'les cracheurs crachassent comme il se doitBien installé devant la grande tableVous invitiez des Ducs, des ConnétablesQuand on vous présenta, soudain, l'additionVous avez déclaré: " Moi, j'ai pas un rond "Cette phrase-là produit un gros effetOn confisqua tous vos effetsVous étiez fait au Grand CaféDepuis ce jour, depuis bientôt soixante ansC'est vous l'chasseur, c'est vous l'commis de restaurantVous essuyez toujours la grande tableC'est pour payer cette soirée lamentableAh, vous eussiez mieux fait de rester ailleursQue d'entrer dans ce café plein d'manilleursVous étiez beau, le temps vous a défaitLes mites commencent à vous boufferAu Grand Café, au Grand Café.

Submit Translation Add to playlist Size Tab Print Correct