Prends-moi Comme Je Suis

Claude Barzotti


J'en ai pris des trains, j'en ai pris des bateaux.
Caressant au loin d'autres mains, d'autres peaux.
Malgré ton absence, c'est à toi que je pense
Là dans mon silence.

Dans les chambres d'hôtels où je suis infidèle
Y'a que des Marylines, du ciné, de la frime.
Je ne mérite pas un amour aussi grand
Surtout garde-moi, je suis fragile comme un enfant.

REFRAIN:
Prends-moi comme je suis garde-moi
Garde-moi comme je suis j'ai besoin de toi
Prends-moi comme je suis ce n'est rien
Ce n'est qu'une nuit, qu'un matin
Et ça ne mérite pas un chagrin.

Prends-moi comme je suis serre-moi
Serre-moi contre toi ne me quitte pas
Prends-moi comme je suis tu sais bien
Que sans toi je ne suis plus rien
Il n'y a qu'avec toi que je suis bien.

Même quand je m'égare, toi tu restes mon phare
Garde-moi encore j'ai tellement de remords
C'est toi l'horizon, le toi de ma maison
Surtout garde-moi je suis fragile comme un enfant.

REFRAIN

PARLÉ:
Je te prends comme tu es, je sais bien qui tu es
Je connais tes secrets, quand t'essaies de mentir
Tu es si maladroit, que tu es drôle à mourir
Et tu me fais sourire.

REFRAIN

PARLÉ:
Menteur.

Prends-moi comme je suis

Submit Translation Add to playlist Size Tab Print Correct