{Refrain:}Il n'y a plus de rosesDans la rue des RosiersIl n'y a plus de rosesElles sont mortes en été.C'était en plein maraisUne rue où grouillaitLa vie belle et sa rageUne rue qui sentaitLe hareng qu'on fumaitEt la folie des sagesUn bonjour se chantait,Se riait, se criait,Bonjour à la françaiseUn beau jour une affaireUn beau jour une misèreDoux comme un lit de fraisesLa rue des oubliésLa rue des émigrésLa rue des retrouvaillesDu Polac au roumainTous l'aiguille à la mainTrimaient pour leur marmailleIl faut être malinPour garnir de cuminLe pain noir, la volailleEncore un bel étéUn mois de libertéAvant que ça déraille.{Refrain}Une étoile au vestonCe n'est pas une prisonPeut-être une malchance.Il faut être logiqueL'allemand c'est la musiqueC'est la dernière chance.Quand vient le grand matinIl n'y a pas de tocsinOn frappe à votre porteDans la rue des camionsSerrés comme des lampionsLes étoiles se portent.Un peu plus chaque nuitD'autres vies qui s'enfuientOuvraient toutes les portes.Quel est donc en plein jourCe désert sans contourQu'elle est cette rue morte ?C'était en plein maraisUn peuple qui grouillaitUn peuple d'enfants sagesUne rue qui grondaitUne rue qui chantaitL'espoir comme l'orage.Il n'y a plus de rosesDans la rue des RosiersIl n'y a plus de rosesElles sont mortes en été.Que reviennent les rosesDans la rue des Rosiers,Que fleurissent les rosesSur les anciens rosiers !

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct