À force d'être aux pieds de mes téléviseurs
À force d'y abandonner ma cervelle et mes heures
À force de rester sur le pas de leur porte
Va falloir que je pousse, que je goûte à ces émotions fortes

J'apprendrai à chanter, j'apprendrai à jouer
Si c'est pas trop compliqué, je pourrai même apprendre à danser
Si ça suffit pas non plus je danserai toute nue
Et s'il en faut encore vous pouvez disposer du corps

Je ferai n'importe quoi, tout ce qu'on me demandera
Quand la vie c'est l'image, alors qui a le choix ?

Ou je crève en coulisse dans votre anonymat.
Faudrait pour que je puisse à tout prix m'échapper de moi
Passer à la télé, passer à la télé

Je ferai de la politique au parti du scandale
Une place au générique, c'est ma lutte finale
Je ferai pleurer mon père et même si on me damne
J'aurai des enfants clairs et prêts pour les écoles de fans

J'accoucherai en direct, au milieu d'une secte
Putain, nonne ou lady qu'importe où tout est travesti
Gros plan sur mes orgasmes prête à tous les fantasmes
On ferait pas ça pour du pognon, mais à la télévision

Je ferai n'importe quoi pour qu'on parle de moi
Fini la Somalie quand les caméras sont parties
Y'a plus de mort plus d'otage quand il n'y a plus d'image

Mon tour est arrivé
Je vais enfin pouvoir exister, passer à la télé
Enfin exister, passer à la télé

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct
Written by: Compositeur / Jean-Jacques Goldman. Isn't this right? Let us know.