Y a des jours où les choses qu'on a à direOnt besoin d'un peu de musiqueDes jours de mélancolie,Des jours de spleen, de vague à l'âmeDes jours de bluesY a une saison où l'on sent que quelque chose va se passerComme une sensation d'air froid qui vous descend dans la nuqueQui vous donne envie de remonter votre colC'est la saison du bluesEt tu le sens au fond des osEt dans le ventre et dans la peauTout va changer sans que rien soit vraiment nouveauCette saison là me fait toujours penser à ces mendiantsAssis autour d'un feu de misère,Qui font chauffer du vieu café, dans une vielle boîte deconserveIls ont des manteaux râpés jetés sur la tête et ilsessaient d'avoir chaudIls attendent l'hiverEt voilà que j'ai envie de revenir à cette musiqueDont les accords naissent en mineurEt tu le sens au fond des osEt dans le ventre et dans la peauTout va changer sans que rien soit vraiment nouveauC'est l'époque où j'aime regarder la campagneJ'la vois changer d'couleurIl fait beau, ça sent bonJe sais qu'ça va pas durerInsensiblement l'hiver est làIl tombe dessus comme un manteau d'brouillardLa saison du bluesEt tu le sens au fond des osEt dans le ventre et dans la peauTout va changer sans que rien soit vraiment nouveau

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct