Le tango stupéfiant

Dubas Marie


Après trois semaines entièresDe bonheur que rien n'altéraitMon amant dont j'étais si fièreUn triste matin me plaquaitPour calmer mon âme chagrineJe résolus en un sursautDe me piquer à la morphineOu de priser de la cocoMais ça coûte cher tous ces machinsAlors pour fuir mon noir destin{Refrain:}J'ai fumé de l'eucalyptusEt je m'en vais à la dériveFumant comme une locomotiveAvec aux lèvres un rictusJ'ai fumé de l'eucalyptusDès lors mon âme torturéeNe connut plus que d'affreux joursLa rue du désir fut barréePar les gravats de notre amourJ'aurais pu d'une main câlineCouper le traître en petits morceauxLe recoller à la sécotinePour le redécouper aussitôtMais je l'aimais tant l'animalAlors pour pas lui faire de mal{Refrain:}J'ai prisé d'la naphtalineLes cheveux hagards, l'œil hérisséJe me suis mise à me fourrerDes boules entières dans les narinesJ'ai prisé d'la naphtalineQu'ai-je fait là, Jésus MarieC'est stupéfiant comme résultatAu lieu de m'alléger la vieJe me suis alourdie l'estomacJ'ai dû prendre du charbon BellocÇa m'a fait la langue toute noireQue faire alors pauvre loque,Essayer d'un autre exutoire ?Car le pire c'est que j'ai pris le pliEt c'est tant pis quand le pli est pris{Refrain:}Je me pique à l'eau de JavelPour oublier celui que j'aimeJe prends ma seringueEt j'en bois mêmeAlors il me pousse des ailesJe me pique à l'eau de JavelGnak gnak gnak gnakJ'ai du chagrin...

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct