Le fond de l'air est frais

Dutronc Jacques


Le fond de l'air est frais,Laïho, Laïho !Il n'y a plus d'saison,Laïho, Laïho !Moi, sous mes pantalons,Je porte des cal'çons longs.C'est ceux de mon tontonQu'a du poil au menton.Le fond de l'air est frais,Laïho, Laïho !Il n'y a plus d'saison,Laïho, Laïho !Lorsque je vins sur terr',Le ciel était couvert.Dans mon berceau ouvert,Je chantais à mon père :"Le fond de l'air est frais,Laïho, Laïho !Il n'y a plus d'saison,Laïho, Laïho !"J'ai eu pour mes étrenn'sUn' pair' de bas de lain'.C'est ceux de tant' Germaine,Une ancienne cheftaine.Quand j'étais militair',J'avais un brigadierQui voulait me fair' tair' chaqu' fois que je chantais :"Le fond de l'air est frais,Laïho ! Laiho !Il n'y a plus d'saison,Laïho ! Laiho !"J'ai une gross' casquett'Qui m'tient chaud à la têt'.Ça m'donne un' bell' silhouetteEt j'crains plus la tempête.Quand j'invite un' jeun' fill',C'est just' pour jouer aux quill's.Si ell' se déshabille, alors je m'égosille :"Le fond de l'air est frais,Laïho ! Laiho !Il n'y a plus d'saison,Laïho ! Laiho !"

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct