C'est dans un coin du bois d'BoulogneQue j'ai rencontré FélicieElle arrivait de la BourgogneEt moi j'arrivai en TaxiJe trouvai vite une occasionD'engager la conversationIl faisait un temps superbeJe me suis assis sur l'herbeFélicie aussiJ'pensais les arbres bourgeonnentEt les gueules de loup boutonnentFélicie aussiPrès de nous sifflait un merleLa rosée faisait des perlesFélicie aussiUn clocher sonnait tout procheIl avait une drôle de clocheFélicie aussiAfin d'séduire la petite chatteJe l'emmenai dîner chez ChartierComme elle est fine et délicateElle prit un pied d'cochon grilléEt pendant qu'elle mangeait le sienJ'lui fit du pied avec le mienJ'pris un homard sauce tomatesIl avait du poil au pattesFélicie aussiPuis une sorte de plat aux nouillesOn aurait dit une andouilleFélicie aussiJe m'offris une gibelotteElle embaumait l'échalotteFélicie aussiPuis une poire et des gaufrettesSeulement la poire était bletteFélicie aussiL'Aramon lui tournant la têteElle murmura " quand tu voudras "Alors j'emmenai ma conquêteDans un hôtel tout près de làC'était l'hotêl d'AbyssinieEt du Calvados réuniJ'trouvai la chambre ordinaireElle était pleine de poussièreFélicie aussiJe m'lavai les mains bien viteL'lavabo avait une fuiteFélicie aussiSous l'armoire y avait une caleCar elle était toute bancaleFélice aussiY avait un fauteuil en plusMais il était rempli d'puceFélicie aussiEt des draps de toiles mollesMe chatouillaient les guibolesFélicie aussi

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct