Colloque sentimental

Léo Ferré


Dans le vieux parc solitaire et glac?
Deux formes ont tout ?'heure pass?

Leurs yeux sont morts et leurs l?es sont molles,
Et l'on entend ?eine leurs paroles.

Dans le vieux parc solitaire et glac?
Deux spectres ont ?qu?e pass?

Te souvient-il de notre extase ancienne
Pourquoi voulez-vous donc qu'il m'en souvienne?

Ton cour bat-il toujours ?on seul nom ?
Toujours vois-tu mon ? en r? ? - Non.

Ah ! les beaux jours de bonheur indicible
O?us joignions nos bouches ! - C'est possible.

Qu'il ?it bleu, le ciel, et grand, l'espoir!
L'espoir a fui, vaincu, vers le ciel noir.

Tels ils marchaient dans les avoines folles,
Et la nuit seule entendit leurs paroles
Et la nuit seule entendit leurs paroles

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct