views 14

On s'était pourtant promis

Gere Cristof


Je regarde par la fenêtreLe printemps nous parvenirJ'ai trop relu de vieilles lettresQui me font plutôt sourireUne impression de déjà vuLe sentiment de l'avoir trop vécuOn s'était pourtant promisDe toujours rester bons amisMais tu souris devant ma porteAlors que nos amours sont mortesOn s'était pourtant juréDe toujours se dire la véritéMais ton cœur bat comme autrefoisEt mes mains se tendent vers toiAvec un peu plus d'assuranceUn peu plus forte, un peu plus femmeLes yeux maquillés sans outranceEt dans les coins une petite larmeJe te regarde un peu gênéMais nos chemins sont séparésOn s'était pourtant promisDe toujours rester bons amisMais tu souris devant ma porteAlors que nos amours sont mortesOn s'était pourtant juréDe toujours se dire la véritéMais ton cœur bat comme autrefoisEt mes mains se tendent vers toiOn s'était pourtant promisQue désormais ce s'rait finiMais l'attirance est aussi forteT'aimer pour une heure peu m'importeOn s'était pourtant juréQue notre histoire était terminéeEt malgré tout ce temps déjàTu t'es retrouvée dans mes bras

Submit Translation Add to playlist Size Tab Print Correct