C'est simple y a embrouille ! !L'engrenage a commencé l'cycle depuis peu, l'ambiance esttendue,J'ai pigé l'cirque sanglant comme le cycle féminin, l'esprit duclashIls défiaient avec la danse, maintenant c'est à coup de hache.Que ça mash-up tout le monde est auch dans les hall,Les graineux commencent sous le porche, et finissent tous entauleT'façon c'est la même chose sauf que y a pas d'barreaux,C'est bien plus grave quand y a plus d'parents.Putain y a embrouille, première foi que j'vois autant de monde auquartier,Une atmosphère tendu électrique s'est installée.Cette place est noire de monde, mais tout ce monde discute,Ce genre de discutions ou toute les phrases finissent par :" fils de pute ".L'heure est grave, un p'tit est à l'hôpital,6 coup de couteaux l'on perforé devant l'centre commerciale,Sa mère le porte plein de larmes, est en face de nous,Regarde dans le vide, cri sur nous, stoïque on restedebout.Dans son monologue elle nous demande pourquoi ?Pourquoi son fils de 17 ans a des trous dans le foie ?Ch'rais tenté de lui dire, mais à quoi ça sert d'ouvrire mabouche,Le coupable c'est l'poisson rouge.{Refrain: x2}L'album c'est l'poisson rouge, tout ça à cause du poisson rouge,A cause de c'putain d'poisson rouge, le coupable c'est l'poissonrouge.Pendant qu'le ptit soufre, ça sent le soufre, l'ambiance estchaude,L'atmosphère est lourde, ça a mis le feux aux poudres, y a commeune odeur,Le retour du retour de la vengeance est proche, chacun sait quedans un coin un groupuscule se forme.Quelques uns prêtent leurs armes, les brolics brillent, lesbrebis s'cachent, même par ce temps le soleil brille,Un neyman saute, le beauf n'aura pas son week-end, son RenaultEspace ce soir va servire à dead.Engrainés jusqu'aux dents, armés comme des fils de putes,Prêt à faire des trucs de ouf sans avoir de buts,La cagoule sur la tête, personne f'ra la tapette,N'ont qu'une seule idée en tête, faire la fête et pasfaire le traître.Ça s'motive et tout l'monde s'encourage,Car personne n'a de courage et ça peu importe les âges,Sans savoir, ils jouent leur vie ou celle d'un autre, à qui lafaute ?On n'peux juger mais ils se vautrent,Dans cette merde d'honneur, putain, tout ça pour rien,Pour prouver qu' t'es pas une pute et qu'ton quartier c'est pasrien,Le seul qui est tranquille et pour qui rien est louche,Tout ça à cause de c'poisson rouge{au Refrain, x2}Deuxième fois qu'on voit l'quartier avec autant de monde,Sauf que l'ambiance est plus marrante, les discutions moinslongues,Le groupuscule a fait son effet, la voiture toute sa nuit abrûlée,Maintenant c'est un des autres qui est aux urgences,Apparemment il s'agit d'une balle dans la jambePOW ! POW ! POW !Ça finit toujours par: " fils de pute " , le foie dup'tit est toujours perforé comme une flûteAu milieu des palabres un p'tit me r'garde de ses yeux sombre,Boit les paroles des autres, vient puis me demande:" Hé mais Disiz, c'est qui c'poisson rouge là, c'gars là là,c'est qui ? "

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct