Un jardin sur la terre

Serge Lama


A force de courir pour ne rien découvrirDe n'être aventurier que dans ses souvenirsDe faire des voyages comme on fait des affairesEt perdre sa jeunesse comme on gagne une guerreOn arrive à se dire que rien n'est importantQu'on a plus rien à dire, on a perdu son tempsUn jardin sur la terre un petit coin perduJuste un trompe misère un abri rien de plusUn jardin sur la terre pour qu'une fille ait son cœurEt prendre à l'éphémère ce qu'il a de meilleurSemer en étant sûr que l'on donne la vieDe la graine ou bourgeon et de la fleur au fruitUn jardin sur la terre un Eden avant l'heureUn jardin sur la terre n'est-ce pas le bonheurA force de vouloir vivre à deux pour la vieAu point de s'accoupler avec n'importe quiDe faire de son lit plusieurs champs de batailleCollectionnant les cœurs à défaut de médaillesOn arrive à se dire que rien n'est importantQu'on a plus rien à dire, on a perdu son tempsUn jardin sur la terre un petit coin perduJuste un trompe misère un abri rien de plusUn jardin sur la terre pour cultiver son cœurEt prendre à l'éphémère ce qu'il a de meilleurSemer en étant sûr que l'on donne la vieDe la graine ou bourgeon et de la fleur au fruitUn jardin sur la terre un Eden avant l'heureDonnez-moi un jardin sur la terre.

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct