Il n'avait pas six ans, qu'en jouant dans la rue
Un stupide accident lui enleva la vue
Il ne lui restait plus, pour affronter la vie
Qu'un souvenir confus au fond de son esprit
Prêtez-moi un peu, de votre lumière
Un peu de vos yeux, ouvrez mes paupières
Il créa dans sa nuit, des rêves et des chimères
Plus beaux que des amis, son dernier univers
Il ne savait plus rien, du monde et de la vie
Quand il touchait des mains, c'était toujours la nuit
Puis un jour il apprit, qu'on pouvait l'opérer
Et qu'il serait guéri, 20 ans avait passé
Par jeu de son esprit, il s'inventa le monde
Aux couleurs de sa nuit, il lui fît faire la ronde
Prêtez- moi un peu, de votre lumière
Un peu de vos yeux, ouvrez mes paupières
Mais quand il vit le jour, les hommes et leurs visages
Qui méprisaient l'amour et vivaient dans des cages
Il les trouva si laids, et fût si malheureux
Qu'un matin en secret, il se creva les yeux

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct