Et moi j'écris, le temps qui passe
Et toi tu vis, tout ce qu'on s'est dit
La nuit, la lune, le feu, l'orage
Dans les rues sombres, on bât l'ennui

C'est dans ta tête que tout s'efface
Les bons moments me foutent ta rage
Et on s'rejoins, à la sonnerie
Crier l'espoir, la nostalgie

J'aimerais baisser tes yeux douteux
J'aimerais chasser ta nostalgie
Relever ta tête, soit courageux, à deux
On est plus forts que l'ennui
J'aimerais baisser tes yeux douteux

J'aimerais chasser ta nostalgie
Relever ta tête, soit courageux, à deux
On est plus forts que l'ennui

Embrasser ma solitude, avec lui seulement
Paradoxe et plénitude, avec toi doucement
Parcourir la ville, dans la nuit, le vent
Allongés, immobiles, combattre le temps
Grimper, courir, avec toi, fuyons
Sauter, danser, dans la pluie, souvent
Pleurer, ternir, puis partir, longtemps
Fuir, l'ennui, juste un instant

J'aimerais baisser tes yeux douteux
J'aimerais chasser ta nostalgie
Relever ta tête, soit courageux, à deux
On est plus forts que l'ennui

J'aimerais baisser tes yeux douteux
J'aimerais chasser ta nostalgie
Relever ta tête, soit courageux, à deux
On est plus forts que l'ennui

Les gens, te lassent
Tout, devient gris
Tes larmes, me tracassent
Dans le soir, puis dans la nuit
Puis finalement, il n'y a que toi
Tes souvenirs, ton cœur en manque
Alors tu pleures, et tu effaces, le temps qui passe
Celui qui lasse

J'aimerais baisser tes yeux douteux
J'aimerais chasser ta nostalgie
Relever ta tête, soit courageux, à deux

On est plus forts que l'ennui
J'aimerais baisser tes yeux douteux
J'aimerais chasser ta nostalgie
Relever ta tête, soit courageux, à deux
On est plus forts que l'ennui

La nuit, la lune, le feu, l'orage
La nuit, la lune, le feu, l'orage
La nuit, la lune, le feu, l'orage
La nuit, la lune, le feu, l'orage

La nuit, la lune, le feu, l'orage
La nuit, la lune, le feu, l'orage
La nuit, la lune, le feu, l'orage
La nuit, la lune, le feu, l'orage

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct