views 30

Les oiseaux migrateurs

Yvart Jacques


J'ai peu connu mon père, mais c'était un marinSon père et son grand-père ont montré le cheminJe crois que mes ancêtres étaient des voyageursPatrons ou quartiers-maîtres, des oiseaux migrateurs...Voilà mon héritage, des bottes de sept lieuesAvec dans mes bagages une envie de ciel bleuS'envoler de la branche pour aller voir ailleursRevenir un dimanche en oiseau migrateur...Avant que je n'embarque pour les pays lointainsMes ongles sur les cartes ont tracé le cheminJe ne crains pas les bêtes et rien ne me fait peurJe brave la tempête en oiseau migrateur...Si dans ma descendance il naît quelque marinJ'aimerais qu'il s'élance, voyageur de demainIl quitterait la Terre le corps en apesanteurEt reviendrait peut-être bel oiseau migrateur...

Submit Translation Add to playlist Size Tab Print Correct