Il y a bien longtemps la vie s'appelait demainLa vie s'appelait peut-être, c'est pas comme aujourd'huiJe croyais aux promesses naïf comme un gaminOn me disait Monsieur, et bonjour, et merciMais l'avenir ressemble au chien maigre et tremblantQui marche derrière moi le regard dans la boueLes damnés sont nombreux ici et maintenantSerait-il impossible de vivre debout ?On m'prenait pour un con j'le savais pas encoreLes trafiquants d'espoir avaient besoin de moiJ'étais chair à patron, on m'aimait pour mon corpsLes princes de l'amnésie me disaient c'est la vieMais l'avenir ressemble à ce chien enragéQui aboie sans raison qui se prend pour un loupLes damnés sont nerveux ici et maintenantSerait-il impossible de vivre debout ?Il y a des jours comme ça où il faut le courageDe charger l'avenir d'éclairer le présentDécider qu'on ne peut supporter davantageLa fureur de mourir qui pollue l'air du tempsCar l'avenir ressemble au chien fou et méchantQui se dresse devant moi et qui est prêt à toutLes damnés sont furieux ici et maintenantVoici donc le moment de se mettre debout

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct