visualizaciones de letras 1.178

L'enterrement de Verlaine

Georges Brassens

Le revois-tu mon âme, ce Boul' Mich' d'autrefoisEt dont le plus beau jour fut un jour de beau froid :Dieu : s'ouvrit-il jamais une voie aussi pureAu convoi d'un grand mort suivi de miniatures ?Tous les grognards - petits - de Verlaine étaient là,Toussotant, Frissonnant, Glissant sur le verglas,Mais qui suivaient ce mort et la désespérance,Morte enfin, du Premier Rossignol de la France.Ou plutôt du second (François de Montcorbier,Voici belle lurette en fut le vrai premier)N'importe ! Lélian, je vous suivrai toujours !Premier ? Second ? vous seul. En ce plus froid des jours.N'importe ! Je suivrai toujours, l'âme enivréeAh ! Folle d'une espérance désespéréeMontesquiou-Fezensac et Bibi-la-PuréeVos deux gardes du corps, - entre tous moi dernier.

Agregar a la playlist Tamaño Acordes Imprimir Corregir

Comentários

Envie dúvidas, explicações e curiosidades sobre a letra

0 / 500

Faça parte  dessa comunidade 

Tire dúvidas sobre idiomas, interaja com outros fãs de Georges Brassens e vá além da letra da música.

Conheça o Letras Academy

Enviar para a central de dúvidas?

Dúvidas enviadas podem receber respostas de professores e alunos da plataforma.

Fixe este conteúdo com a aula:

0 / 500


Opções de seleção