Jean-Marie de Pantin

Fanon Maurice


C'est pourtant pas la mer à boireDisait la fille de CalaisDe dire aux marins, aux anglais,J' vais vous l'montrer mon pas d'Calais.Mais il arrive certains soirsDe dire je t'aime en étranger,Et dans le fond de la mémoireUne voix répond en français.Je m'appelle Martin,Jean-Marie de Pantin,Et je t'aime.Du lundi au samediTourneur à Saint-Denis,Et je t'aimeUne fois par semaineAmoureux de ParisSur la Seine.Et depuis que tu m'aimesAmoureux de tes yeuxSans problème.Je ne suis pas marinPourtant je viens de loinEt je t'aime.Je ne suis pas anglaisEt pourtant tu me plaisJe t'emmèneHier c'était hier,Aujourd'hui c'est demainIl faut qu'on s'aime bienPour hier, pour demain.Il s'appelait MartinJean-Marie de PantinEt tu l'aimesL'étais plus qu'un marinQuand t'étais dans ses mainsCar tu l'aimes.L'étais plus qu'un anglaisLe Pas de CalaisÇa vaut pas la Seine,Il n'y a jamais loinD'aujourd'hui à demainQuand on s'aimeQuand tu verras PantinCalais ne sera plus qu'un baptême,Hier c'était hierEt demain c'est demain.Faut que tu l'aimes bienJean Marie de Pantin

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct