Qui prend femme, prend paysEt qui dit autre pays, autres mœurs ditMoé pis elle, beau drame de mœursOn échangeait en morse et en morsureUn dialecte de blessureSi jeunesse savaitCe que vieillesse pouvait lui faire savoirChaque chose pourrait être en son tempsDans l'temps de l'direTout m'reviendrai à pointParce que j'attend, que tu m'collesComme la misère su'l pauvre mondeDans l'temps de l'direJ'redeviendras mort de rireJ'veux qu'tu m'colles, qu'tu m'collesAu lieu d'avoir le mors aux dentsDans l'temps de l'direJ'redeviendrais mort de rireJ't'ai dans la peau pis j'ai faimUne vraie faim de loupMais j'peux pas prendre la peau d'la louveAvant de l'avoir aiméPis j'veux qu'tu m'collesAu lieu d'avoir le mors aux dentsDans l'temps de l'direJ'redeviendrais mort de rireJe veux qu'tu m'colles, pour décollerTout l'attirail que j'ai sur le cœurLui qui nous a séparé, ma louve pis moé

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct