J'ai toujours aimer vos p'tit froufrou
Quand mon cœur faisait Doumdoumdoudoum a cause de vous
Pour que Cupidon me vise je marchait avec une cible dans le dos
Pour un coups de foudre je priais devant la météo
J'me rappel à la p'tite école j'étais un petit bronzé et c'était pas trop la mode
J'avais pas trop la cote, en tous cas moins que mes potes
Sauf quand fallait danser comme Michaël Jackson
J'envoyais des p'tit bout de papier en classe avec écris :
Es-ce que c'est moi ton amoureux coche bien la case .
Une nuit, j'ai fais du parfum pour une fille
Avec des pétales de roses et de l'eau dans une bouteille vide
Et je me suis lancer, j'ai dit : Je t'aime .
Elle m'a répondu : Maîtresse, il m'embête .
Ce fut hardcore pour mon amour propre
Mais j'ai appris les codes du Love

Refrain :

L.O.V.E
L.O.V.E
L.O.V.E
L.O.V.E

Au collège c'était l'inverse, j'ai eu du succès
Elles aiment les métisses et ce qu'ils ce disait
Au anniversaire j'ai capter les haineux
Qui me Zieuter, je dansais un Slow pas eux
J'étais en sixième, un jour une quatrième
Me parle à la cantine, elle était tellement belle
Elle me dit : Tu veux remplir mon cahier d'amitié ??
J'étais pétrifier, j'ai du répondre un truc qui fait pitié
Bref, après j'ai compris quand l'une de ses copines
Elle t'aime, elle va t'attendre à la sortie
Toute l'après-midi, j'étais en panique
Qu'est-ce que j'vais faire ?? Où ont va ?? Qu'est-ce que je vais lui dire ??
Quand la cloche à sonner mon cœur c'est mis a battre
Une demi-heure après elle étais là dans mes bras
Et de fille en fille toujours électrifier
Faire ce premier baiser ma toujours pétrifier
Alors je parle des heures, je meuble le silence
Genre je suis sur de moi, alors que je tremble
Assis au cinéma je lui prend la main
Elle devient moite, car je lâche pas jusqu'à la fin
Un moment je l'embrasse et j'ai tellement peur
De croisé son regard, alors je l'embrasse pendant ¾ d'heure
Pendant deux semaines elle était ma drogue
Je croyais enfin connaître le Love

Refrain :

L.O.V.E
L.O.V.E
L.O.V.E
L.O.V.E

Ce jour ou j'ai aimé, je l'ai su vraiment
Car dans tous ce que je faisait il y avait du changement
Dans tous ce que je voyais, entendais ou sentais
Il y avait des traces d'elle, elle me transportais
Dès que je voyais un film et que l'actrice étais belle
Il n'y avait pas de doutes, elle ressemblait a la mienne
Dès que je lisais un livre, j'idéalisais mes rêves
J'anticipais, l'avenir ne pouvais t'être qu'avec elle
Et ma fierté de mec en a pris un coup
Le jour ou j'ai commencer a faire des truc de fou
Genre de truc que je critiquais, que je trouvais ridicule
Tout d'un coups pris un sens car j'avais pris du recul
Dans les rues grise de ma ville, je devenais fleur bleu
Des nuits blanche au téléphone pour s'endormir à deux
Et je change et mes potes rigolent et ce moquent
Ils n'ont pas les codes du Love .

Refrain : (X3)

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct