Le dernier baiserOn l'ignore encore pourtant c'est le dernier baiserLe dernier accord sur une guitare briséeLe point d'orgue au milieu d'un chef-d'œuvre inachevéLe dernier baiserC'est la barque qui chavire en plein cœur de juilletSur un étang calme et plat comme nos destinéesC'est la fleur qui tombe morte avant d'être fanéeMes lèvres baisent et rebaisent encore tes lettres parfuméesComme des petits bouts de ton corps que j'ai tellement aiméDes pleurs immobiles, roulent inutiles de mes yeux à mes lèvresLe dernier baiserIl me trouble encore et pourtant c'était le dernierL'automne est au bord du dernier soleil de l'étéComme on dit dans les chansons il faut s'y résignerLe dernier baiserC'est le train qu'on prend sans savoir qu'il va déraillerL'avion qu'une bombe en plein vol va pulvériserLa naufrage à deux dont un seul sortira vainqueurJe griffe les draps où tu dormaisJe froisse le tissu de la robe que tu as laisséeComme un remords de plusEt ma bouche avide ne mord que le vide de mes nuitsSans tes lèvresTon dernier baiser il avait le goût du café le matinLe goût du beurre frais, le goût du painC'était ton dernier baiser.

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct