Septembre est venu dans la lumièreJ'ai jeté mon sac à l'hôtel du portUn goût de sel sur une paupière bruléeJ'veux savoir si tu m'aimes encore,si tu m'aimes encore,Accoudé au bar de l'universC'est l'heure où la bière se transforme en orUn soleil rouge éclaire nos voiles uséesJ'veux savoir si tu m'aimes encore,CriollaCe soir je chanterai pour toiCriollaJ'ai composé d'autres sambasJe veux d'alcool et des chansonsJe veux les fruits de la passionTu verras au fond de mes yeuxBeaucoup de visagesMarins perdus, frères déchirésPar les grands oragesIl y a trois sortes de gensLes morts et les vivantsEt ceux qui sont en merLa plage est déserte, j'entends la merBattre les remparts de Saint-MaloMurs de granit que rien ne peut tomberDites-moi, si elle m'aime encoreJ'ai le cœur gonflé d'un mal étrangeComme les immigrants et les étrangersJe ne sais pas si je dérange encoreJe n'sais rien, je viens d'arriverCriollaCe soir tu danserais pour moiCriollaDans le bar du tropicanaChansons de mer, chansons d'amourAu fond des verres, on voit le jourSi tu veux encore de ma peauDe mes tatouagesJe dormirais dans ton lit closTrès loin des nuagesSi rien n'est plus comme avantJe s'rais un mort vivantComme ceux qui sont en merJ'ai ramené du rhum de JamaïqueEt des champignons du MexiqueJ't'ai ramené des fleurs des tropiquesEt des gris-gris du Centre-AfriqueDes odeurs du sang d'la musiqueDes couleurs et des cicatricesJ'ai brûlé les bougies du saintArrosées de mon sang carminJ'appelle Yemanja de la merCelle qui tue ou bien espèreLa nuit est tombée sur mes prièresElle s'est endormie à l'hôtel du portMon goût de sel sur sa crinière mouilléeAvec elle, je voyage encore...je voyage encore... je voyage encore...

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct
Written by: Bernard Lavilliers / Pascal Arroyo. Isn't this right? Let us know.