J'ai de la peau en-dessous des onglesEt de tes cheveux sur mes nylonsEncore un peu de ta saliveSur les lèvres et le mentonJ'ai de tes caresses dessinéesComme un automne sur mon dosEt, sur mes tempes, j'ai ton absenceQui s'est échouée comme un marteauJ'ai de la peau en-dessous des onglesEt de tes vêtements sur le solEncore un peu de ton parfumMêlé de sueur et puis d'alcoolJ'ai de tes promesses qui m'reviennentComme un remords, comme un échoComme une espèce de veille rengaineEn souvenir à la radioJ'ai de tes manies dans les gestesEt de tes gestes dans les mainsDe tes empreintes sur les fessesEt ton absence ... dans les reinsJ'ai de la peau en-dessous des onglesEt de mes larmes sur les doigtsDe tes cigarettes encore longuesQue j'finirai d'fumer pour toiJ'ai des envies que je refouleDe décrocher le combinéPour te laisser savoir la bouleAu fond d'ma gorge, qui s'est coincéeJ'ai de la peau en-dessous des onglesQui viennent encore de s'accrocherQui avaient la conviction profondeQue tout ton corps allait céderEt puis voilà que j'me retrouveGriffes sorties et cœur béantDéfaite et sale comme une louveQui s'est battue pour son enfant ...Et qui a perdu !... Et qui a perdu !

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct