Le tout dernier bouton de ma chemise vient d'être misPar dessus les galons, bien sûr, il n'y a pas de plisDernier geste, dernier regard devant la glaceJe vérifie que tout est impeccable qu'il n'y a pas de tracesJe me retourne, sûr, prends mon képi dans les mainsJ'ai bouclé ma ceinture et je sors de la salle de bainMa femme est là, belle, allongée sur le litJe traverse la chambre et je fais tout pour ne pas faire debruitMon gamin m'attend tranquillement derrière la porteJe le prends dans mes bras jusqu'à mes épaules, je le porteEt puis ma fille arrive et me souritIl est encore très tôt, je les embrasse, les raccompagne aulitJe viens de sortir discrètement de la maisonAujourd'hui il fait chaud, je sens vraiment que le soleil tape àfondC'est d'saison déjà le sergent Kent m'attendTous près de la jeep, je dois partir maintenant{Refrain:}Je suis sûr d'être un type bienUn véritable puritain, un patriote américainL'Etat a fait de moi un homme, pas un pantinOn m'a seulement appris à faire le bienDirection la caserne, accablé par la chaleurEt mon visage est terne, je sens que mes mains tremblent de peurJe pense à tout ça, à cette situationA tout ce que je ne comprends pas, ma conscience a quelquesquestionsHé, fini de penser de réfléchir, de cogiterUn vrai lieutenant de l'armée n'a pas le droit de s'égarerJe viens d'arriver, cours au rapport plein de sueurJe pète un garde-à-vous correct devant la montée des couleursJe dis bonjours aux potes, quelques vannes, on se provoqueSalutations, comme il se doit aux grades des autres pilotesOn est réuni autour de générauxLes ordres sont précis et le secret est au top niveauQuelques heures après on signe la fin de la réunionEt maintenant, je sais vraiment quel est mon ordre de missionOn m'a parlé d'patrie, de fierté, de mon solD'un bon devoir accompli, et cet avion décolle{au Refrain}Et dans cet avion pour le moment, là tout va bienIl n'y a pas de tension, notre objectif est encore loinChacun est placé correctement, prêt à son posteMême les ingénieurs ne pensent pas qu'il y aura riposteLes tout derniers réglages, dernières vérificationsAu dessus des nuages, même l'Enfer n'a pas de maisonTout le monde est concentré et le silence est appliquéEt au dessus de moi, le voyant rouge vient de s'allumerUn peu de panique dans l'air, de l'électricitéLes regards se croisent quelques secondes pour se rapprocherL'objectif est tout près et la peur m'envahitAu fond de moi, je sais bien sûr ce qu'il va se passer iciJe pense à ma femme, à ma famille dans cette cabineEt je revois comme ce matin le sourire de ma gamineLa lumière verte, j'appuie sur le bouton, voilàJe viens de jeter une bombe sur HiroshimaOn est sur d'être des types bienDes véritables puritains, des patriotes européensL'Etat a fait de nous des hommes, pas des pantinsPourtant en Tchétchénie, on ne fait rien

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct
Written by: Cédric Soubiron / Laurent Meliz / Martial Tricoche. Isn't this right? Let us know.