Ok, stop, arrêtes tout, c'est parti, faut que j't'expliqueArrive la Tribu, arrive toute la cliqueEncore un nouveau son les mecs, ne restez pas statiquesTu reconnais la voix qu'on a posée sur La PaniqueCeltique, authentique, électrique, acoustiqueC'est la solution, la seule potion magiqueAlors ne restez pas figés, ne restez pas statiquesC'est le moment de parler de c'qu'on appelle le physiqueCar le vrai problème quand viennent les grandes chaleursC'est d'rentrer dans son beine avec une taille de mineurC'est le phénomène, le plus grand des malheursIl va m'falloir m'taper le régime salade et choux fleursOublier l'beurre et les hamburgersFaire tout à la vapeur, mec, un homme weightwatcherAlerte à Malibu, le maillot rouge de sauveteurHein ! Hein ! Hein !{Refrain:}Wo ! Wo ! faut qu'j'perde des kilosQue j'fasse des abdos, un peu plus d'pectorauxWo ! Wo ! faut qu'j'perde des kilosQue j'fasse des abdos, pour aller jouer les beauxTout l'hivers j'ai cherché la beletteJ'ai perdu des kilos en gros, c'est bon pour ma silhouetteJ'avais trop bouffé de crêpes, d'omelettes et de galettesMaintenant je tourne la tête quand je vois traîner unpot d'rillettesParce qu'il faut que je pense à ma ligneQue j'oublie la vodka, la bière, le Ricard et le ginQue j'me tape du jogging en fait que j'élimineCet été sur la plage, j'vais essayer d'me la jouer fineJe vais investir dans une super paire de claquettesM'acheter un bob, un short et des lunettesQuelques maillots moulants, histoire d'montrer mon corpsd'athlètePréparation du moment heu !... en fait{au Refrain}Faut qu'j'perde des kilos, après tout pourquoi faire ?Pour aller jouer les beaux cet été au bord de la merFaut qu'j'fasse des abdos, c'est sans commentaireAprès une année de boulot on a envie de plaireHé ! mec, n'oublie jamais en vérité si tu veux péchoC'est de travailler aussi la partie haute du cerveauDe faire des abdos, des pompes, des pectorauxPas de moral à cette histoire et allez hop, au boulot !{au Refrain}

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct
Written by: Cédric Soubiron / Laurent Meliz / Martial Tricoche. Isn't this right? Let us know.