Je la vois tous les jours à sa fenêtre
Elle me dit bonjour d'un signe de la tête
Et elle s'en retourne à sa petite vie

Elle a des fleurs, des enfants et un chat
Tous d'un père qui n'est plus là
Elle fait ce qu'elle peut, avec ce qu'elle a

Je la vois baisser les yeux pour traverser l'hiver
Les bras chargés de sa petite misère
Une autre solitude parmi les solitaires

Elle est tannée de ramer années après années
Des bouches à nourrir avec des baisers
Mais tout l'amour du monde ne donne pas à manger

Elle se demande pourquoi, le monde est si grand
Elle se demande pourquoi, le sien est si petit
Elle se demande pourquoi, pourquoi elle pleure
Toutes les nuits

Elle a connu des princes qui n'étaient pas charmants
Qui se sont poussés sur leurs chevaux blancs
Qui ont eu peur de ses rêves et de ses enfants

Elle aurait besoin de quelqu'un de bien
C'est une princesse qui ne demande rien
Que du peu de tendresse dont elle a besoin

Elle se demande pourquoi, le monde est si grand
Elle se demande pourquoi, le sien est si petit
Elle se demande pourquoi, pourquoi elle pleure
Toutes les nuits

Elle se demande pourquoi, le monde est si grand
Elle se demande pourquoi, le sien est si petit
Elle se demande pourquoi, le monde est si grand
Elle se demande pourquoi, elle est seule dans son lit
Elle se demande pourquoi, pourquoi elle pleure
Toutes les nuits

Quand t'as rien à perdre et que t'as du chagrin
Que ta ration de merde et ton pain quotidien
Que tu ne crois ni à Dieu ni au destin

La rumeur m'a dit qu'elle attendait qu'il pleuve
Pour aller s'acheter une robe neuve
Pour aller dormir dans l'eau du fleuve

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct