views 31

Les mains de femmes

Mayol Félix


Les mains des p'tit's femmes sont admirablesEt toutes semblablesA des oiseauxElles agitent leurs doigts mignons et frêlesComme des ailesDe passereaux.La fine menotteCoud, pique, tricoteQuand elles se coiffent aussiEn faisant comme ceci.Leurs gestes sont toujours jolis.Quand elles jouent de l'éventailOu de leurs yeux avivent l'émail,Quand elles pianotent,Quand elles tapotentDégeulandoBarbissimoQuand sur leur minois joliElles mettent la poudre de rizJe le proclameLes mains de femmesSont de bijouxDont je suis fou.J'adore les mains des p'tit's fleuristesJolies artistesEn frais bouquetsDes fleurs tortillant vivement la tigeLeur main voltigeD'un air coquet.Même les cuisinières,Qui préparent, ma chèreDes p'tits plats succulentsDont je suis très friand.Quand elles retrouvent leurs juponsQuand elles mettent leurs gants mignonsQuand les coquettesBaissent leur voiletteQuand elles taquinentLeur mandolineQuand elles placent leurs joyaux,Qu'ils soient vrais ou qu'ils soient faux,Je le proclameLes mains de femmesSont de bijouxDont je suis fou.La vieille grand-mère aux mains tremblantesSi caressantesAux tout-petitsMet ses lunettes qui vont lui permettreDe lire la lettreDu petit-fils.Dans les coloniesIl sert la patrie.Et, priant pour l'absentEn un geste touchantLes mains ridées vont se joignantConsolant toutes les douleurs,Les mains de femmes sèchent les pleurs ;Adroites et sûres,Pansent les blessures,Font faire dodoAux petits marmots ;Quand, d'une geste généreux,Elles donnent aux malheureux,Je le proclameLes mains de femmesSont de bijouxDont je suis fou.

Submit Translation Add to playlist Size Tab Print Correct