Cette année-là,Dans quel été j'étais,Dans quel état ?Un slow passait,Un titre anglais.Ce qu'il disait,Nous ne le comprenions pas.C'était une voix sur un piano,Un bord de caisse pour le tempo,Une chanson tendreQu'on aime entendre, qui sait,Cent tois par jour.Naturellement, chanson d'amour,Chanson qui rime, évidemment,Et qui ne dit rien d'important.C'est pas du BrahmsQu'Humphrey Bogart,Pris de cafard,Réclame à Sam.C'est une chanson sans importanceQui n'a un sensQue tard le soir.C'est pas du BrahmsQu'on a danséLa première foisQu'on s'est trouvés.C'est une histoireVieille comme le mondeComme elle se ferait teindre en blondeEt qu'on n'a jamais oubliée.Wouap dou wouap,C'est pas du BrahmsQu'on a voulu,La première nuitQu'on s'est connus.C'est une chanson très inférieureDe celles qui marquent en profondeur,De celles qu'on n'oublie jamais plus.Wouap dou wouap,C'est pas du BrahmsQu'Humphrey Bogart,Pris de cafard,Réclame à Sam.Juste une chansonSans conséquenceQui prend un sensQue tard le soir.C'est pas du BrahmsQu'on a chantéLa nuit où tu n'es pas rentrée.C'est une histoireVieille comme le mondeQui nous suit jusqu'au bout du monde,Une chanson tendreQu'on aime entendre,Qui sait,Cent tois par jour,Naturellement chanson d'amour.

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct