Quand je marche dans la rue, personne ne me regardeJe n'suis qu'une inconnue qui traîne et qui s'attardeDans un monde virtuel, vide et indifférentOù l'on peut lire la haine sur les yeux des passantsEt je marche... / avec le silenceAvec le silence... / avec le silenceEt je marche... / avec le silenceAvec le silence... / avec le silenceJ'ai souvent voyagé pour tenter l'évasionVoyagé pour trouver de meilleurs horizonsMais ici ou ailleurs, c'est du pareil au mêmeIl fait froid dans nos cœurs,Le sang glace dans nos veines...Et je marche... / avec le silenceAvec le silence... / avec le silenceEt je marche... / avec le silenceAvec le silence... / avec le silenceEntre ces tours d'aciers où je me sens pauméeSeule avec le silenceDans nos cœurs de bétons où se perd ma raisonOui, je marche, avec le silence... avec le silence...Et je marche... / avec le silenceAvec le silence... / avec le silenceEt je marche... / avec le silenceAvec le silence... / avec le silenceQuand je marche dans la rue, Je n'regarde plus personneParmi ces inconnus qui traînent et s'emprisonnentDans un monde virtuel, vide et indifférentOù l'on peut lire la haine sur les yeux des passants...Et je marche... / avec le silenceAvec le silence... / avec le silenceEt je marche... / avec le silenceAvec le silence... / avec le silence

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct