Chanter l'amour ou dénoncer la haineJe l'ai souvent fait sous les feux de la scèneMais aujourd'hui les sentiments me viennentPour un enfant, pour un enfant...Je me souviens de mes joies, de mes peinesCes images d'antan qui coulent dans mes veinesA travers toi je revivrai les mêmesToi mon enfantAllez, viens, te blottir contre mon seinJe te montre le cheminEntre le mal et le bienViens ne crains rienDès ton premier soupir ma vie change de sensTes sourires illuminent ma nouvelle existenceA mes yeux jamais rien n'a eu tant d'importanceQue mon enfantAllez, viens, te blottir contre mon seinJe te montre le cheminEntre le mal et le bienViens ne crains rienOh, viens, te blottir contre mon cœurPour que tu n'aies jamais peurMême si quelque fois tu pleuresQue ce soit de bonheur...Viens, même si tu n'existe pasJe sais qu'un jour tu naîtrasCar je sens déjà, je crois, au fond de moi...Ta vie qui bat...Ta vie qui bat...

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct