Je respire, je prends le temps sans compterJe respire, je prends le temps tel qu'il estPlus rien n'a d'importanceIl n'y a plus que nousEt loin de ces cris de violenceMon cœur n'entend que tes mots douxDans tes bras je suis femme, tellement femmeForte et fragile, belle et tranquilleQuand je sens que j'étouffe sous le poids du désirJe respire...Je respire, je prends le temps d'existerJe respire, je prends le temps d'être aiméeJe dévoile mon âmeTu sais mes secretsTu sais être fier jusqu'aux larmesEtre un homme sans rien me cacherEt révéler femme, tellement femmeForte et fragile, belle et tranquilleQuand je sens sur ma peau le souffre de tes désirsJe suis femme, tellement femmeTendre infidèle, sage et rebelleQuand je sens que j'étouffe sous le poids du désirJe respire... je respireJe suis femme, tellement femmeForte et fragile, belle et tranquilleQuand je sens que j'étouffe sous le poids du désirJe respire... je respire...Je respire...

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct