Sous la République, y a rien qu'des bonnes choses
C'est l'règne du plaisir et du raffinement
Ainsi les dames fument des cigarettes roses
Et l'tabac qu'elles aiment c'est l'tabac d'Levant
Sous Napoléon, c'est une autre histoire
C'est pas cette marque-là qu'était idéale
Les dames de la Cour se faisaient une gloire
De s'payer surtout Le P'tit Caporal
Et la cigarette que chaque dame faisait
Paraît qu'c'est l'emp'reur qui la lui mouillait

Sous la République, faut que l'militaire
Soit toujours frusqué très conv'nablement
Qu'il ait son képi bien règlementaire
Et son pantalon fermé soigneusement
Sous Napoléon y avait moins d'tenue
Et sans qu'ça offusque les bons ratapoils
L'été, les sapeurs sortaient dans la rue
Avec des bonnets qu'étaient tous à poils
Allez donc faire ça au jour d'aujourd'hui
On vous foutrait d'dans, ça f'rait pas un pli !

Sous la République, y a d'grandes découvertes
Qui révolutionnent le monde aux quatre coins
On découvre le pôle, c'est très joli, certes
Mais c'est pas la peine pour ça d'faire tant d'foin
Sous Napoléon c'était bien plus drôle
L'amant près d'sa belle pouvait sans tracas
En baissant la nuise découvrir l'épaule
Et même s'engager dans les Pays-Bas
Puis une fois au but, il plantait l'drapeau
Et y l'faisait pas mettre dans les journaux

Sous la République la poste est bondée
On écrit beaucoup et chaque habitant
Envoie plusieurs lettres dans la même journée
Mais elles n'arrivent pas la plupart du temps
Sous Napoléon, qu'admirait l'Europe,
C'était encore mieux, soit dit entre nous !
Lui qui à Cambronne dit, sans mettre d'env'loppe,
A su envoyer cinq lettres un seul coup
Et ces cinq lettres-là d'vant les bataillons
Sont toutes parvenues à destination

Sous la République, quand elles sont entre elles
Les dames parlent de tout à tort à travers
Elles parlent politique, chiffons ou dentelles
D'leurs chapeaux d'été, d' leurs manteaux d'hiver
Sous Napoléon, elles en disaient d'bleues
Elles n'causaient qu'du loup, car toutes elles pensaient
"Quand on voit du loup, on en voit la queue"
Et c'est surtout ça qui les amusait
C'est vrai qu'y a des dames encore de not' temps
Qui d'mand'raient pas mieux que d'en faire autant

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct