views 53

Le bleu du papier blanc

Vilain Pingouin


À ceux qui pensent que j'écris juste des chansons
tristes. Ben vous saurez que le bonheur j'sais
qu'ça existe. Mais peut-être que d'en parler j'ai
peur de l'effrayer ou c'est rien qu'mes mots qui
n'savent plus lire dans mes pensées. J'ai jamais
dit que je savais de quoi j'parlais. Ç'aurait
insinué que la vie, j'la comprenais. Moi, j'suis
juste un simple ouvrier qui travaille dans les
mines de plomb. Je passe mes journées, mes nuits,
à creuser mes pensées pour en trouver le fond. Le
bleu du papier blanc. Le bleu du papier blanc.
Combien qui me reste de temps? Le bleu du papier
blanc... Si parfois ce que je vous dis ça
ressemble à de la poésie, c'est seulement un jeu
pour habiller un peu mes idées. Pis que du monde
m'écoute ça prouve que la chance me sourit même
si mes cordes vocales sont un peu désaccordées.
Mais mon crayon y'est tanné de se faire pousser,
de jeter l'encre sur un petit bout de papier.
J'sais qu'il aimerait ça mais j'ai pas de talent
pour dessiner. Alors j'ai peur qu'un jour il
décide de s'effacer. Refrain Parfois, souvent j'y
pense que j'ai le vertige, y paraît que c'est la
peur des auteurs, d'être assis un jour à r'garder
toutes mes idées qui figent pis de n'plus savoir
écrire ce que j'ai au fond du coeur. À ceux qui
pensent que c'est facile d'écrire une chanson
avec des rimes à toutes les phrases pour que ce
soit bon. J'suis pas d'accord mais vous avez
peut-être raison. Y'en a plusieurs comme ça qui
vendent des disques à coups de millions. Refrain

Submit Translation Add to playlist Size Tab Print Correct