(Don Choa)Si tu supportes pas le chaleurSors de là ! Apporte une armeT'es en sueur ou juste au bord des larmesCascadeur bordélique Don FF section on nique on batRien à foutre des putains d'électionsHardcore comme le déclenchement d'une putain d'érectionSuite au déhanchement d'une putain tout courtJ'sais pas ou j'coursFranchement tout m'saouleJ'suis pas cool coolOn m'dit tu es fou fou humAller roule rouleMon crew trouePrends pas de risque tu l'as bien sentiVendre des disques ne nous a p't' être pas rendu gentilBandit d'bandit le stress devient palpableAttaque à table mais j'marche sans par-ballePur jus d'ruelle piquant pour un plat relevéCeux qui nous traitent de mal élevésPourraient ne pas s'en releverMerci Dieu juste pour être en vieUne pensée à ceux enfermés ou toujours en fuite{Refrain:}FF c'est l'histoire sans fin des gars sincèresArrivés de nul pars on sabotte tout en cinq cinqÇa monte au cerveau comme un bon mélangeÇa déménage, ça laisse des traces dans les méningesAttention danger(Le Rat)On a pas des guns mais si tu veux vas-y dégaineTue nous devant les jeunes pour qu'à la fin ils te dédaignentOn a connu aucune des guerres mais au cas où on sera des gainesDis nous qu'est-ce qui pèse ce sera pas à la one againC'est pour tout mes frères mortsEt ceux qui sont grace à Dieu encore sain et saufCeux qui vivent marginalementTout c'qui aiment quand ça chauffeFF tout ces qui est-ceOn essai d'interpréter c'qu'on écrit magistralementPur béton style comme à l'ancienne qu'on s'tateMais ou est la belle existence ça fait contrasteÇa fait quoi, ça fait qu'on cracheOn s'tue à la tache comme toi, penses tu qu'on s'gacheTout le monde sait à peu pres c'qu'on vautEt ce que nous voulons2000 fréro FF c'est du chaud bouillonMais une fois ton poste m'en respecte toi et ton poteQuand l'adrénaline monte faut pas qu'ca bloqueOn n'arrive de nulle part et sabote tout en cinq cinqQuand le son flingue on fait ça à la vrai et l'dédie à noszinzinsFF c'est l'histoire sans fin on t'parle de c'qui chlingue leplusQuand le son flingue{au Refrain}(Sat)C'est là un vrai dont d'Dieu de pouvoir s'exprimer d'vant tousces gensAutant rester vrai pas jouer un role ou s'donner un genreC'est dans nos cœur dans nos rue que les vraies rimes naissentLoin des stars à la con de la jet set du gratin et tout le showbuzinessLe vrai combat c'est façe à toi même que tu l'livresDieu n'a jamais souhaité qu'il soit si "essaid'survivre"C'est chacun sa merde, au fait je serai quoi sans FFComme un gosse livré à lui même et seul et loin de sa mèreÇa part dans tout les sens comme lors d'une orgieDès que j'commence à ecrire sans savoir ou j'veux en venirConscient qu'au quotidien tout s'compliqueQu'une fois qu'moi et les miens qu'moi et ma cliqueOn n'aie plus temps a perdre qu'on soit tous comme speedPlus j'connais mes gars plus j'aime ces chiens okPlus j'connais les femmes et plus j'aime les chiennesFaut pas m'en vouloir fallait bien que j'fasse ma bulleFF toujours sur les fils du rasoir tel un alcoolique funambule(Menz)Putain trois ans c'était longÇa a laissé comme un manquePeu importe ton sexe ton âge ta couleur ton compte enbanqueFF revient cherche plus à comprendreD'où provient ces liensC'est aller trop loinC'est l'histoire sans finMerci à Dieu de nous avoir sorti de la misèreA jour tout c'que j'ai vecu et vu l'faireYa plus d'mystère j'compte bien rester dans la mêmefiliaireNe pas trahir les miens et resprésenter les même garsqu'hierTu m'croyais mort et enterréOuais dans tes rêvesFace à ceux qui tiennent les rennes on s'élèveOn révèle c'que tous pensent tous basAu fait on célèbre nos rues, nos styles de vie de dinguesQue t'aimes ou pasPlus l'travail est dur j'en suis plus qu'fierQuand les gens s'reconnaissent en ces phrasesEt les reprennent comme une prière ça m'dépasseComme une garce qui s'dit prète à baiser avec moi parce queJe fais parti d'FF de mars{au Refrain}

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct