C'est un petit bal musette

Fréhel


Près de Paris, au bord de la Seine,
Sont d' gais endroits où l'on se promène
On met ses beaux atours
Faut être chic quand viennent les beaux jours
Et puis peut-on jamais savoir
Ce qui s' passera le soir ?
En s 'balladant, on voit une guinguette
Où dans la s'maine les rouliers s'arrêtent
On y entend un orchestre poussif
Un accordéon plaintif

C'est un petit bal musette
C'est un très gentil caboulot
Où dansent les midinettes
Chaque dimanche au bord de l'eau
Un vieux saxo nostalgique
Soupire encore une java
Toujours sur cette musique
On tourne, on tourne à petit pas !
On s' balance sur l'escarpolette
Et ça fait crier les fillettes !
Dans le petit bal musette
Dans le très gentil caboulot
Un peu partout l'amour guette
On est si bien au bord de l'eau !

Toute la journée, les gars, les fillettes
Boivent en dansant des tas de canettes
Comme le soleil est chaud
De jolis petits coins de peau
Se font voir soudain sans pudeur
Pardon, c'est la chaleur !
Sous la tonnelle, on voit la patronne
C'est, sans mentir, une jolie personne
Qui, loin des yeux de son mari jaloux,
Au violon donne rendez-vous !

C'est un petit bal musette
C'est un très gentil caboulot
Où dansent les midinettes
Chaque dimanche au bord de l'eau !
On accompagne les danses
D'un refrain qui vient des faubourgs
Et l'on transpire en cadence
Tout ça, c'est d' la faute à l'amour !
Sous l'œil d'un agent redoutable
On peut s' biser à chaque table
Dans le petit bal musette
Dans le très gentil caboulot
Dans tous les coins l'amour guette
On est si bien au bord de l'eau !

Lorsque s'allument les lampes électriques,
Arrivent en trombe des nuées de moustiques
Afin de les chasser
Les garçons toujours empressés
Explorent des endroits charmants
Qui n'en demandaient pas tant !
Et l'on entend des p'tits cris d'oiselles
Faut garder la vertu qui chancelle
Alors, l'orchestre joue plus doucement
Et s'éteint complètement

C'est un petit bal musette
C'est un très gentil caboulot
Où dansent les midinettes
Chaque dimanche au bord de l'eau !
Mais enfin, le soir arrive
Il faut rentrer à la maison
Et tout le long de la rive
On va chantant mille chansons !
On s'égare dans la nuit brune
C'est si bon d' rêver sous la lune !
C'est un petit bal musette
C'est un très gentil caboulot
Et, bien plus tard, on regrette
Les heures d'amour au bord de l'eau !

Send Translation Add to playlist Size Tab Print Correct